Respiration Ujayi

Respiration Ujayi

Lorsque l’on respire l’air passe à travers les sinus paranasaux et le pharynx, puis dans la trachée et les poumons, où il se charge de dioxyde de carbone et approvisionne le sang en oxygène. Le pharynx et les cavités nasales sont tapissés de muqueuses richement vascularisées. Les sinus paranasaux créent une turbulence qui augmente le contact de l’air avec les muqueuses. Ce processus réchauffe l’air avant qu’elle n’arrive dans les voies respiratoires inférieures.

La glotte est une ouverture musculaire qui se trouve sous le pharynx et les passages nasaux. L’ouverture et la fermeture de la glotte régulent le flux d’air qui pénètre dans les voies respiratoires inférieures. En temps normal nous contrôlons ces ouvertures et ces fermetures de façon inconsciente.

Avec les techniques de respiratoires yogiques, nous régulons consciemment le flux d’air qui passe par la glotte. Par exemple, nous fermons la glotte quand nous pratiquons pour que la pression respiratoire négative générée par la concentration du diaphragme ait pour effet d’aspirer le contenu abdominal vers le haut au lieu de faire entrer l’air par la trachée.

En réduisant consciemment l’ouverture de la glotte, nous augmentons la turbulence de l’air qui passe à travers les cavités nasales et le pharynx. Cette action accroît la chaleur transférée à l’air par les muqueuses, ce qui a pour effet de réchauffer l’air. L’augmentation de la turbulence de l’air crée également une vibration audible. Cette technique appelée respiration Ujayi est une technique fondamentale. du diaphragme.

Muscles et accessoires de la respiration

Les muscles et accessoires de la respiration permettent d’augmenter le volume des poumons et la turbulence de l’air dans les voies respiratoires. De même que nous ne sommes pas conscient des muscles posturaux, nous ne sommes généralement pas conscients des muscles accessoires de la respiration. Mais il est possible, en se concentrant sur leur contraction, d’apprendre à les activer consciemment étant la clé des effets bénéfiques profonds.