Ouvrir une voie d’accès à notre monde intérieur

Ouvrir une voie d’accès à notre monde intérieur

Parce qu’il a perdu le contact avec son moi profond, l’homme moderne est insatisfait, déprimé, rongé par l’anxiété. Il est devenu un pur extraverti : le monde extérieur accapare presque toute son activité, car il est persuadé d’y trouver le bonheur. Voilà l’erreur initiale : escompter le vrai bonheur des circonstances extérieures alors qu’il est le fruit d’une attitude intérieure.

Pour trouver la paix et le bonheur, pour vivre pleinement, et même pour résoudre ses problèmes dans le monde extérieur, l’homme doit rétablir au préalable le contact avec le » soi », remonter à la source de son être. Il est assez piquant de constater que l’occidental est extraverti au point que, même lorsqu’il veut cultiver sa vie intérieure, il attends son salut de l’extérieur et le subordonne à l’aide d’un Maître. S’il peut nous indiquer la voie, il ne peut faire le travail à notre place ; c’est l’élève qui doit se lever et marcher.

À défaut d’aide extérieure, saches que tu as en toi-même un guide infaillible ton propre toi.

Pratiques la méditation, remonte vers la source, vers le soi – qui es ton moi réel – et tes difficultés s’aplaniront dans tous les domaines de ta vie.