LE YOGA POUR LIBÉRER LES PEURS

LE YOGA POUR LIBÉRER LES PEURS

Se libérer de ses blocages.

« Abhaya » est un mot sanskrit qui signifie « paix, protection, qui dissipe la peur ». Un mudra est un geste symbolique ou rituel qu’on fait le plus souvent avec les mains.
Abhaya Mudra est alors le « Mudra qui Dissipe la Peur ».

Lorsque  l’on médite ou quand on fait le pranayama, avec l’intention d’éloigner la peur, offrir paix, protection et bienveillance. On fait ce mudra en postures assises, en Sukhasana (assis en tailleur), en Virasana (la Posture du Héro), en Padmasana (la Posture du Lotus)…

Avec cette même intention, on adopte aussi Abhaya Mudra dans les asana debout, comme en Tadasana (la Posture de la Montagne), ou dans une torsion comme Marichyasana C, ou la variation facile de Marichyasana C.

Utkata Konasana (les jambes fléchies en ouverture), aussi appelée la Posture de la Déesse symbolisant la force et le courage triomphant du Bien sur le Mal.

La pratique du yoga intégré aux techniques de la Pnl et de l`hypnose humaniste permet d’apprendre à accueillir les peurs, gérer les résistances, comprendre l’origine des blocages, gérer les émotions sans toutefois s’identifier à celle-ci, se poser les bonnes questions et dépasser la peur en question pour être soi-même.

Les blocages, souvent fondés sur une peur menacent d’empoisonner notre existence. Parfois paralysants, ils nous empêchent d’agir et entretiennent en nous un sentiment de malaise. Un blocage émotionnel est le plus grand obstacle à l’évolution d’un individu et ce, dans tous les domaines de son existence. Les blocages émotionnels conditionnent nos attitudes, nos actes et nuisent considérablement à notre équilibre.

Nos peurs et notre manque de confiance, peuvent déclencher des blocages dont on aura du mal à se défaire. On se laisse alors aller au défaitisme, au pessimisme, on émet des jugements de plus en plus négatifs sur nous-mêmes, sur les autre, en étant incapable d’avancer comme on le voudrait. Pourtant malgré ce manque évident d’assurance, et d’optimisme sur la vie, on adopte un masque de circonstance, qui ne fait en réalité qu’empirer le problème.

Utiliser son corps comme conducteur à l’intuition, aux prises de décisions pour passer à l’action. Une méthode pour se libérer de ses blocages et résoudre ses conflits internes.