LE TRIANGLE Portée symbolique

LE TRIANGLE Portée symbolique

LES DEUX GOUTTES D’EAU

Assis sur le lotus où il venait de naître, le dieu Brahma aux quatre têtes promenait ses regards dans toutes les directions. Partout autour de lui, le dieu ne pouvait apercevoir qu’une étendue d’eau immense, couverte d’épaisses ténèbres. Rien n’existait encore. Au terme d’une longue méditation sur le mystère de son origine. Brahma se mit à créer l’univers. Mais deux minuscules gouttes d’eau allaient menacer l’harmonie.

Sur une des milles pétales du lotus, on pouvait en effet apercevoir deux gouttes d’eau très pure. La première ressemblait à une goutte de miel : elle devint le démon Madhu, incarnant tamas, énergie de l’inertie. La seconde était dure comme la pierre : elle devint le démon Khaïtaba, incarnant rajas, la tendance dynamique.

Aussitôt nés, les démons se mirent à se disputer, courant le long de la tige du lotus. C’est alors qu’ils aperçurent Brahma, occupé à créer les Vedas, ces ouvrages contenant toute la sagesse du monde. Mus par le désir de l’instinct, les démons se saisirent violemment des quatre livres et les emportèrent en enfer.

Brahma ne pouvait courir le risque de créer un univers dépourvu de sagesse. Désespéré, il tira Vishnu de son sommeil yogique : lui seul pouvait rétablir l’harmonie. Revêtant pour l’occasion une apparence d’homme à tête de cheval, Vishnu pénétra dans les profondeurs de l’océan et se mit à chanter d’une voix mélodieuse. Captivés par la voix, délicieuse les démons délassèrent un instant les Vedas pour tenter de s’en approcher. Vishu en profita pour récupérer les livres et les rendre au Dieu Créateur.

Les tendances tamasique et rajasique ainsi matérialisées, la Création pouvait reprendre sur une base équilibré ; Sa mission, accomplie, le dieu Vishnu s’en retourna à son yoga nidra.