Le chemin de l’ascension

Le chemin de l’ascension

La vie est une montagne que tous les êtres doivent gravir pour parvenir au sommet. Pour les bouddhistes le Nirvana, pour les chrétiens, le Paradis . Il y a une quantité de chemins pour l’atteindre. Dans un premier temps nos parents sont nos guides. Quels que soient leurs choix nous les suivons. Puis, vient le temps ou épris de liberté, adolescent, il arrive que nous l’abandonnions, pour suivre un autre sentier, sous l’influence des uns ou des autres.

Adultes, nous bifurquons, parfois vers une autre voie, nous suivons un nouveau guide qui nous a convaincu que son chemin est meilleur. Enfin, et plus souvent qu’on ne le pense ou nous nous fourvoyons, ou nous essayons de faire venir d’autres personnes sur notre sentier, persuadés que notre chemin est le meilleur. Enfin, nous pouvons conserver toute notre vie la même direction. Une seule chose est certaine, c’est que nous arriverons tous au même sommet, si nous y parvenons. C’est notre libre arbitre.

L’important n’est pas de changer de voie au fil des humeurs ou des modes. Si vous décidez de changer de voie, c’est parce que la vôtre ne vous convient plus et non parce que quelqu’un vous a influencé. En effet personne ne sait à l’avance si pour arriver au sommet tel ou tel autre chemin est plus facile ou ardu. Donc il serait malhonnête de dire à autrui : « Prenez mon sentier, il est meilleur que le vôtre », car nous n’en savons rien. Par contre si le nouveau  vous convient mieux que l’ancien, libre à vous de le prendre. Ne tentons pas de convaincre les autres que nous avons la bonne solution. La vie n’est pas un long fleuve tranquille mais impétueux, c’est une montagne à gravir, voilà pourquoi elle est rude pour tous.

C’est pourquoi nous devons tendre une main secourable, aider autrui, car à nous aussi il nous arrivera d’avoir besoin d’une aide au cours de notre ascension.