LA MÉDITATION

LA MÉDITATION

Une pratique régulière de la méditation vous seras bénéfique afin d’apaiser votre mental et d’élever votre conscience.

Boudha enseigné six formes de méditation. En voici deux qui sont particulièrement utiles.

La méditation analytique : une méditation active dans laquelle vous analysez vos émotions et leurs causes « racines «, les circonstances et les personnes qui vous ont amenés à vivre ces émotions qui vous posent problème dans votre vie, etc.. Méditer en élevant votre conscience afin d’amener la situation dans votre vision intérieur constitue un moyen efficace pour vous libérer des émotions négatives et des croyances limitantes, et ainsi vous apaiser et trouver solutions. Cela vous permet aussi de percevoir d’autres aspects de la réalité, de sortir de votre « zone aveugle » et finalement d’y voir plus clair.

La méditation de la sérénité : une méditation qui permet d’élever votre chakra de la conscience : élevez-vous et essayer de cultiver la paix intérieure. Élevez-vous-au-dessus de la dualité entre amour et haine, lâcher-prise envers vos émotions et le dialogue incessant de votre mental, méditez sur l’amour. Puis, un autre jour méditez sur la gratitude, puis un autre jour sur la bienveillance, la légèreté, la joie, la confiance, l’estime, etc. Une pratique régulière vous aideras à vous sentir plus serein et ne paix, en vous permettant d’élevé votre conscience tout en créant un espace d’unité en vous.

La médit-action : soyez présent à vous-même et à ce que vous faites lorsque vous peignez, faites la vaisselle, vous brosser les dents, etc. Ceci apporte la présence à vous-même qui seras favorisé par un environnement calme et silencieux. Cet état de présence à vous-même faciliteras la communication avec votre guide intérieur et avec vos guides.

Les postures : Les enseignements du Boudha mentionnent quatre postures de méditation : assise, couchée, debout et en marchant. Il suffit simplement d’être présent à soi-même et d’être conscient de marcher lorsque l’on marche, conscient d’être assis lorsque l’on es assis et ainsi de suite.

Soyez donc simplement conscient et présent ;a ce que vous faites.

Si vous avez tendance à vous endormir en étant allongé, choisissez une autre posture. Si vous choisissez une posture assise sur une chaise, veillez à poser vos pieds ( vos racines ) bien à plat au sol dans la conscience d’être relié la la Terre, décroisez les jambes et les bras, paume vers le Ciel. Maintenez votre colonne droite et souple de manière à laisser l’énergie circuler et éventuellement animez votre colonne dans des micromouvements imperceptibles.

Si vous êtes en position du lotus, visualise un puissant faisceau qui sort de votre base et vous relie au centre de la Terre.