IMPUISSANCE À L’ÉGARD DES AUTRES

IMPUISSANCE À L’ÉGARD DES AUTRES

Cessons de trouver des excuses aux autres.
Cessons de trouver des excuses à nous-même.
Il est vrai que notre objectif est d’acquérir de la compassion et de parvenir à pardonner, à accepter et à aimer, mais nous avons aussi pour objectif d’accepter la réalité et de tenir les autres responsables de leur comportement. Nous pouvons également nous tenir responsables de notre propre comportement, tout en faisant preuve de compassion et de compréhension à notre égard.

Lorsque nous nous déclarons impuissantes, nous ne nous déclarons pas irresponsables. Nous n’avons pas le pouvoir de contrôler les autres, de contrôler ce qu’ils font, ce qu’ils ont fait ou ce qu’ils pourraient faire. Nous disons que nous consentons à mettre fin à une vie inacceptable de contrôle fondée sur le vouloir et sur le contrôle. De plus, nous amorçons un voyage spirituel, mental et émotif au cours duquel nous devenons responsable de nous-mêmes.

Nous ne sommes pas des victimes. Nous ne sommes pas sans aucun recours. L’acceptation de notre impuissance au moment voulu nous permet de commencer à nous approprier notre vrai pouvoir, celui de prendre soins de nous.