COMMUNICATION PAR LES SENS PLEXUS SOLAIRE

COMMUNICATION PAR LES SENS PLEXUS SOLAIRE

LE PLEXUS SOLAIRE

Vous entrez en communication avec le monde extérieur et les autres grâce à vos sens : l’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat, le gout, la parole, vous permettent de ressentir et de communiquer vos émotions. Vos sens traduisent ce que le monde extérieur éveille comme émotions en vous.

Ils participent à l’émotion, ils sont des portes de communications et de réceptivité. Le plexus utilise la gamme de ressenti et des émotions pour communiquer avec votre monde intérieur et extérieur.

Par conséquent, vos émotions font partie du mouvement de vie et s’expriment à travers votre corps et votre propre façon de percevoir la vie ainsi que les êtres autour de vous.

Parfois, cependant vous avez l’impression de ne rien ressentir, car certains d’entre vous se sont déconnecté de de leurs expériences sensorielles. Pourtant ceci n’est pas possible car vous êtes vivant, vous ressentez.Tenter de nier les émotions, c’est tenter de vous nier.

Si vous êtes vivant vous ressentez même si vous ne voulez pas entendre, goûter, sentir, toucher ou voir. Simplement il est possible que pour certaines raisons, vous éprouviez de la difficulté à avoir accès à vous-même, à votre ressenti et, par ce fait, à vous émotions.

Observez à quel point vos sens on pu être conditionné à voir telle chose et à ne pas vois telle autre, à ne pas toucher d’une certaine façon, à entendre ou à ne pas entendre telle ou telle fréquence.

Le plexus étant un lieu de passage et non pas un réceptacle, l’énergie n’est pas faite pour y rester : l’émotion doit se vivre et se transformer, se transcender, puis retrouver le calme. Si au contraire l’émotion ne se vit pas, est refoulée, niée, jugée, le plexus se cristallise, les émotions se déchaînent et demeure agité.

Ceci est le mouvement de la vie qui est dans le plexus.

Le plexus réagit à toute forme les formes d’intégration, d’assimilation et de digestion tant au niveau physiologique que symbolique.

Il est lié aux organes du foie, de la vésicule biliaire, de l’estomac, du pancréas de la rate dont la fonction est de transformer et de maintenir la vie.

Si les émotions sont réprimés, niées, vous éprouvez peu d’estime de vous-même, vous ne vous acceptez pas et ne reconnaissez pas vos spécificités.

Il est possible que vous soyez toujours sur la défensive, prêt à attaquer, hyper-réactif aux autres et à ce qu’ils disent, vous sentant même constamment agressé par le monde extérieur dans son ensemble.

Au contraire, il se peut qu’au lieu de vous occuper de vos propres émotions, vous captiez les émotions cristallisés des autres pour vous y nourrir et ainsi vous empêchez d’exister, car vous maintenez cette confusion émotionnelle.Vous ne savez plus ce que vous ressentez, ni qui vous êtes car les émotions des autres vous envahissent.

Il se peut également que votre plexus soit éteint, que vous viviez dans une confusion totale de ce que vous ressentez et qu’il soit difficile de communiquer en toute simplicité avec l’autre, l’entourage, le monde extérieur, la nature.

Enfin, si votre plexus est fermé, vous avez constamment un nœud, une boule au ventre, ce qui signifie qu’au lieu de circuler dans un mouvement naturel, l’énergie stagne et se cristallise : il y a alors destruction et autodestruction.

Ce mode de fonctionnement a bien souvent des origines dans les mémoires du transgénérationnel : si dans vos lignées existe une croyance selon laquelle la colère est une façon d’exister et d’obtenir une certaine forme de reconnaissance, il y a fortes chances que, dans votre famille, il n’y avait pas autres choix que de se mettre en colère pour exister !

Entretenir peut sembler être une façon d’exister.