COMMENT LE YOGA PEUT CHANGER TES NUITS !

COMMENT LE YOGA PEUT CHANGER TES NUITS !

Et si le seul bruit qui t’empêchait de dormir venait tout simplement de tes pensées…

Respirer et s’écouter respirer..

Ces pensées qui se bousculent et s’agitent t’éloignant de l’instant présent et qui s’activent encore plus lorsqu’il est temps d’aller au lit ou lors de réveilles nocturnes, deviennent difficiles à contrôler. Le simple contage des moutons ne suffit pas lorsqu’il est le temps de t’endormir et de profiter d’une nuit de sommeil récupératrice.

Plutôt que de tenter de contrôler tes pensées concentres-toi à ralentir ta respiration, la faire plus profonde, la retenir… deviens à écouté ce doux chant sécurisant qu’est ta respiration, mobile et immobile à la fois, sans essayer de le modifier ni de l’analyser. Simplement en portant ton attention sur les inspirations, les expirations, l’espace entre elles… et le mouvement parcouru dans ton corps. Et remarque que tout comme le chant des oiseaux et les notes de musiques ont besoins de silence entre elles afin de former un rythme, une mélodie juste et agréable.

Pour accéder au lâcher prise avec le souffle, les possibilités sont infinies. L’un des exercices de respiration souvent pratiqué pour se préparer à la méditation, « Nadi Shodana », consiste à respirer de façon alternée. Et c’est un pur bonheur pour l’esprit !

  • Explications : narine droite bouchée avec le pouce, on inspire narine gauche. Puis narine gauche bouchée avec le petit doigt, on expire narine droite. A nouveau on inspire narine droite en gardant narine gauche bouchée, puis on expire narine gauche en bouchant narine droite, ainsi de suite… Pratique cet exercice les yeux fermés, en te concentrant sur le calme intérieur. Essaie de compter mentalement pour inspirer et expirer sur le même rythme (4 temps sur l’inspiration et 6 sur l’expiration, par exemple).

La rétention est aussi une bonne technique pour se détendre.

  • Inspire profondément sur 4 temps, retiens la respiration 4 temps, expire par la bouche 4 temps, bloque les poumons à vide pour 4 temps… Et recommence. Tu seras endormi avant de t’en rendre compte !

YOGA : DES POSTURES QUI ASSOUPISSENT !

Outre le pouvoir de la respiration, le Yoga permet à la fois de se détendre et de re-énergiser le corps. Les postures, envoie un message ciblé à la zone souhaitée. Comme tu le sais sûrement, le bruit incessant du mental génère du stress, qui lui même a un impacte sur le corps. Dénouer les zones de tension,comme lors d’un massage, va directement agir sur le système nerveux et améliorer la qualité du sommeil.

LA POSTURE DE L’ENFANT, PAR EXEMPLE, EST UNE POSTURE IDÉALE POUR SE RESSOURCER, CALMER LE FLUX DE SES PENSÉES, PRÉPARER LE CORPS À DORMIR…

  • Explications : Au sol, écarte les genoux plus larges que les hanches, les gros orteils se touchent, dépose le front sur le sol et laisse les bras devant afin d’étirer le dos et les épaules puis laisse les retomber au sol derrière pour un relâchement total. Garde le front au contact du sol pour étirer la nuque. Ferme les yeux et respire profondément. Inspire jusqu’à ce qui n’entre plus d’air et encore plus, puis relâche l’air complètement jusqu’à vide d’air.

LA DEMI-PINCE ET PINCE SONT AUSSI UNE POSTURE À PRATIQUER AVANT D’ALLER DORMIR.

  • Fléchis le genou droit et ouvre la hanche en posant la plante du pied droit contre l’intérieur de la cuisse gauche, genou droit au sol. Posture de la demi pince Si tu ne touche pas le sol avec ton genou, soutiens-le avec un coussin, des blocs ou une couverture. Inspire en allongeant la colonne vertébrale, comme si tu voulais que ton ventre s’allonge sur la cuisse devant. Expire en te penchant vers la jambe gauche, en veillant à garder le dos droit, le cou aligné dans le plongement de la colonne vertébrale. Pose les mains de chaque côté de la jambe gauche ouvre les épaules. Fixe le gros orteil gauche et respire profondément. Répète de l’autre côté.

DERNIÈRE POSTURE DE RELÂCHEMENT : jambes au mur

  • Étends-toi sur le dos et allonge les jambes le long d’un mur, à la verticale. Laisse les bras ouverts sur le côté, paumes de main dirigées vers le haut. Ferme les yeux et laisse-toi aller dans la posture.

Développe l’écoute de ton corps, ne force jamais. Grâce à la respiration, tu prendras conscience que c’est à toi qui de contrôler le mental, et non l’inverse.

Belle nuit beaux rêves !

Participes à mon atelier yoga YOGA ET PRÉPARATION AU SOMMEIL