QUELLES SONT VOS LIMITES FACE À LA CULPABILITÉ ?

QUELLES SONT VOS LIMITES FACE À LA CULPABILITÉ ?

Beaucoup de gens croient ne pas se sentir coupables.

La raison est qu’ils se contrôlent beaucoup.

Une personne qui se retient souvent, qui se prive, qui s’empêche de dire ce qu’elle voudrait dire et qui n’agit jamais de façon déplacée est souvent convaincue de ne pas se sentir coupable, car elle affirme ne pas être fautive et n’avoir rien fait de mal. Elle ignore que ce n’est pas elle qui mène sa vie. Son ego lui dicte de ne pas faire et ne pas dire ceci ou cela, car ce n’est pas bien. Elle est toujours sur ses gardes. Son ego la contrôle pour l’empêcher d’agir selon ses désirs et il l’accuserait d’être fautive si elle faisait ce dont elle a envie. Lorsque vous considérez que vous avez « mal » agi, c’est l’opinion de votre ego. Il ne peut se référer qu’à ce qu’il a appris dans le passé et ne vit que dans le bien et le mal.
Supposons que vous croyiez devoir maigrir pour être plus désirable, plus parfait. Votre ego qui vous a influencé à prendre cette décision a déjà décidé des critères à observer. Par exemple, vous avez droit à un certain nombre de calories et il y a une longue liste d’aliments à éviter. Chaque fois que vous allez à l’encontre de ce qui a été décidé pour vous, vous vous sentez coupable.

Se culpabiliser c’est se sentir coupable, fautif d’avoir fait quelque chose de mal. La culpabilité
mène à l’accusation de soi, au jugement.

Nous possédons comme croyance que le fait de
se sentir coupable nous aidera à ne pas recommencer. Avez-vous remarqué que c’est plutôt le contraire qui se produit ? On peut arriver à se contrôler un certain temps, mais on finit tous par perdre le contrôle. Vous pensez peut-être qu’en vous abstenant et en vous contrôlant, vous avez l’avantage de ne pas vous sentir coupable et de ne pas vous juger. En fait, le contrôle vous nuit plus qu’il ne vous aide. Votre degré de culpabilité est effectivement aussi important que si vous écoutiez votre désir et l’envie de faire le contraire de ce que votre ego vous dicte augmente sans cesse.

Tout ce que nous retenons à l’intérieur est nuisible. Cela affecte tant nos comportements que notre santé. Ceux qui arrivent à se contrôler beaucoup dans un domaine de leur vie se verront perdre le contrôle dans un autre domaine. Cela est inévitable. NOUS AVONS TOUS DES LIMITES. Lorsque nous avons atteint nos limites, nous agissons d’une façon tellement inacceptable à nos yeux qu’il est fort possible que nous tentions de nier et ne puissions pas admettre notre culpabilité. Nous continuons ainsi à ne pas voir la réalité et nous nous punissons davantage.C’est l’exemple typique d’une personne qui nie la réalité. Étant très rigide, elle croit ne pas avoir le droit ou le temps d’être malade.

Le fait de ne pas vouloir se voir tels que nous sommes indique un rejet de soi. Plus nous nions la réalité, plus fort est le rejet et plus grandes sont les exigences envers soi. Nous sommes donc également très injustes envers nous-mêmes.

Si vous vous reconnaissez dans cet exemple, c’est que vous n’êtes pas du tout conscient du degré de culpabilité qui vous habite. Il est peut-être temps pour vous de prendre conscience de toutes les occasions où vous vous sentez coupable. Et ainsi vous pourrez décider de prendre les guides de votre vie et ne plus écouter votre ego vous répéter ces CROYANCES vous gardant dans le bien et le mal, qui ont été transmises depuis des générations.

Souvenez-vous que chaque action que vous faites pour nier votre sentiment de culpabilité est nuisible. À long terme, ces actions causent des difficultés physiques et relationnelles. Il peut également être possible que nous nous attirions un accident, car c’est une façon inconsciente de se punir. Par contre, cela peut nous aider à devenir conscients d’une culpabilité.

À l’avenir, lorsque que vous vous blesserais, demandez-vous : Qu’est ce que je fais que je n’ai pas envie de faire ? Qu’est ce que j’ai envie de faire en ce moment que je ne me permet pas ? Qu’est ce qui est important pour moi en ce moment ? De quoi ai-je besoin ? Quelles sont mes ressources ?

Sachez que chaque fois que vous laissez votre ego décider pour vous, vous n’écoutez pas vos vrais besoins. Moins vous les écoutez, plus vous êtes frustré. C’est ainsi que vous voudrez que les autres vous donnent l’amour que vous ne savez pas vous donner.

«LA CULPABILITÉ SIGNIFIE QUE NOUS SOMMES BLOQUÉS DANS LE PRÉSENT À CAUSE DE NOTRE COMPORTEMENT PASSÉ ». Wayne Dyer.

Pour éviter cela, il propose une leçon pour apprendre de nos erreurs passées, afin de ne pas rester bloqué mais plutôt opter pour trouver une solution à cette situation de mal être.

ALLEZ CHERCHER LES RESSOURCES NÉCESSAIRE PUIS COMBLER VOS BESOIN C’EST CA LE SECRET POUR ÊTRE HEUREUX !